Le Groupe CRI (Communiste Révolutionnaire Internationaliste)

Le Groupe CRI (Communiste Révolutionnaire Internationaliste) exige la 

Libération immédiate et inconditionnelle et l'arrêt de toute poursuite contre les cinq militants syndicaux marocains arrêtés le 1er mai dans leur local syndical à Agadir :

- Abderrahim KARRAB, ouvrier agricole, membre du bureau national du 

Syndicat National des Ouvriers Agricoles affilié à 

la Fédération National

du Secteur Agricole/ UMT,

- Elhoussine OULHOUSS, syndicaliste membre de 

la Fédération Nationale

De l’Enseignement FNE de l’UMT, président de la section de l’AMDH à 

Biougra,

- Elmehdi Elkerkouch et Mustapha Elgarouaz, élèves, membres de l’AMDH,

manifestants dans le cadre de la coordination contre la cherté de la 

vie,

- Mustapha Fathi, syndicaliste membre de 

la Fédération Nationale

de

l’Enseignement FNE de l’UMT, membre de la section de l’AMDH à Biougra

Le Groupe CRI appelle toutes les organisations syndicales et politiques 

Du mouvement ouvrier de France à s'engager ensemble dans ce but.

Il apporte son soutien aux luttes des ouvriers du Maroc, notamment aux 

Ouvriers d'Innovations Agricoles de Khmis Ait Amira dans la région d’Agadir.

Il exige de l'Etat marocain qu'il cesse de réprimer les militants et 

Respecte tous les droits démocratiques et syndicaux.

Vive la solidarité internationaliste du prolétariat et de ses 

organisations !

Paris, 3 mai 2007

Groupe CRI